La Côte Bleue

Dès que vous aurez quitté le Vieux-Port de Marseille, une vision du massif de la Nerthe (ou Côte Bleue) s’offrira à vous, de l’Estaque jusqu’à Carry-le-Rouet (si la visibilité le permet). Vous longerez le port de commerce de Marseille et le quartier « Euroméditerranée » en pleine expansion. Au fur et à mesure que votre embarcation s’approchera, vous commencerez à distinguer ce massif calcaire : clair, au début de votre balade, semblable à celui des calanques proches de Cassis; puis virant à l’oranger, couleur parfaitement complémentaire de celle du vert des pins qui y poussent bordant nombres de calanques à l’eau bleu profond. Vous aurez repéré depuis le départ bien sûr, ce trait horizontal qui coupe de ci de là ce massif rocheux.

La ligne de chemin de fer passant par là et reliant Marseille à Miramas, impressionne de loin comme de près, de part le nombre et la qualité de ses ponts et viaducs, autant d’ouvrages d’art à l’architecture irréprochable pour l’époque. Vous découvrirez ces calanques, micro lieux de vie où se côtoient pêcheurs, chasseurs, cabanoniers et touristes; chacun profitant à sa façon de ces lieux qui ont bénéficié depuis l’antiquité à leurs occupants.
Vous découvrirez entre autre durant cette excursion : le GPMM (Grand Port Maritime de Marseille), ex Port Autonome, l’Estaque, la Calanques de Corbières, le Resquilladou, la Calanque de l’Aiguillon, l’Aragnon, les Pierres Tombées, la Calanque de Figuerolles et la Batterie, la Calanque de la Vesse, la Calanques de Niolon, les Deux Frères, la Pointe de l’Homme, la Calanque de Méjean, les Estéous, la Calanques de Figuières, les Anthénors, la Calanque de la Redonne, la Madrague de Gignac, la Calanques des eaux Salées, l’Îlot du Mornas, Notre Dame du Rouet, la Calanque du Rouet, Carry-le-Rouet, avant de faire route retour longeant les abords nord du Frioul.