Le Parc national des Calanques: de Marseille à Cassis

Le début de ce parcours vous fera découvrir le littoral marseillais et tous ses points d’intérêts historiques et visuels (sur ce point, nous vous invitons à consulter le circuit intitulé « Abords de Marseille »).
Puis vous ferez rapidement route, après avoir traversé la rade sud de Marseille, vers le massif de Marseilleveyre, le Cap Croisette et sa Baie des singes. Le passage étroit du Cap Croisette, situé entre la côte et l’île Maïre, est aussi une magnifique porte d’entrée pour le cœur du Parc National des Calanques.
Les Goudes et Callelongue sont les derniers quartiers habitables accessibles par la route que nous contournons à bord de notre embarcation. Vous avez à présent sur votre droite l’archipel de Riou (Jarre, Calseraigne, Riou, Congloué, Moyades et Impériaux) et sur votre gauche le massif des Calanques.
Ce massif de calcaire blanc et pur, unique sur la côte française continentale s’étend donc de Marseille à Cassis, il est découpé de nombreuses calanques. Les calanques sont des anciennes vallées de cours d’eau qui ont ensuite été noyées par la remontée du niveau de l’eau. Elles forment aujourd’hui autant de microcosmes où cabanoniers, plaisanciers et randonneurs aiment passer des moments inoubliables.

Pendant votre excursion, vous aurez l’occasion de découvrir les calanques les plus connues et majestueuses mais également les plus cachées et insolites.
Voici leurs noms dans l’ordre d’apparition depuis le Cap Croisette : Calanque de Callelongue, de la Mounine, de Marseilleveyre, de l’Ecu, du Podestat, de Sormiou, de la Voile, de Morgiou, de Sugiton, des Pierres Tombées, de l’Œil de Verre, du Devenson, de l’Essaïdon, de l’Oule, d’En-Vau, de Port-Pin, de Port-Miou.